Testeuse KOMMATIA

Depuis un moment, allez savoir pourquoi je m’étais mis en tête d’être testeuse dès que l’occasion s’en présenterait ! Il paraît que lorsque nous voulons vraiment quelque chose, ça finit par arriver, c’est la loi de l’attraction ! …. Et bien pour le coup ça s’avère exact !

Il y a quelques semaines je suis tombée sur un appel à testeuses sur Instagram et Facebook pour la marque Canadienne KOMMATIA. J’ai immédiatement envoyé un mail et Jessica, la créatrice, m’a très vite contactée. Après un échange sur la partie technique en couture, un mail avec le premier patron est rapidement arrivé. J’étais ravie ! Le projet était un sweat à capuche.

Le patron est en PDF. Il est très précis. Concernant le découpage, seules les lignes en pointillé se coupent, les traits pleins restent, c’est un vrai plus. Si comme moi les patrons PDF vous rebutent un peu en raison des découpes, n’hésitez pas à vous équiper d’un petit massicot de bureau. J’ai acheté le mien en grande surface pour un peu plus de 15 euros et franchement ça change la vie. Les indications d’assemblage des feuilles sont tellement claires que le plan est superflus.

Le modèle est facile et rapide à réaliser, il convient très bien aux débutantes. Les explications sont également très précises et très complètes.

J’ai choisi une taille S. Je mesure 1,62m et je m’habille en 36/38. Le modèle est ample et taille bien. En revanche je note un petit bémol quant aux manches qui sont très près du corps (attention à bien choisir un tissus extensible sous peine que ça coince un peu pour des avant bras un peu forts) et auxquelles je rajouterais 2 cm en longueur pour une prochaine réalisation.

Il me restait encore un bon morceau de tissus de mon pull Talvikki qui convenait très bien. C’est une maille bouclette assez souple et confortable, bien adaptée pour ce type de vêtement tout cocoon.

Le montage est vraiment simple, on pose la poche sur le devant, on assemble les épaules, les manches, les côtés, les 2 morceaux de la capuche. A cette étape j’ai choisi de faire 2 boutonnières pour insérer le cordon au lieu d’entailler le tissus comme préconisé dans les indications. On fait l’ourlet autour de la capuche on l’assemble au corps. On termine par une bande de propreté à l’intérieur (étape qu’il est possible de supprimer avec un assemblage à la surjeteuse, ce que j’ai fait.). Une surpiqure, les ourlet du bas et des manches. On passe le cordon et c’est fini !

Avec un peu d’imagination, le patron peut être décliné sans capuche, dans un jersey fin, sans la poche et raccourci. Je le vois bien aussi modifié en large gilet. En réfléchissant un peu de multiples possibilités de transformations sont envisageable, à vous de jouer…… Je remercie Jessica de m’avoir accordé sa confiance pour ce test. Un autre verra le jour début mars mais je n’en dévoile pas plus ! Place aux photos

En conclusion si vous rechercher un modèle de vêtement détente simple à faire, je vous le recommande !

Je vous souhaite une très belle semaine à toutes ! J’ai pris du retard dans la mise en place de ma Newsletter (ça va venir, promis. En attendant inscrivez vous, c’est en bas de la page !)

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *