Une matière, deux robes

J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes de Pâques sans avoir abusé du chocolat, hein ! Je vais vous parler de la microfibre de chez Bennytex. Elle est géniale ! D’une très belle qualité, pour un prix plus qu’abordable. J’en avais commandé sans trop savoir quoi faire avec et puis, comme souvent dans la couture, les idées prennent forme naturellement.

Et donc, 2 robes ont vu le jour avec ce même tissus ! De couleur différente tout de même !

La première qui a rencontré un franc succès sur les blogs et les réseaux sociaux des couturières est Cassiopée de I’am Pattern, d’autant plus qu’elle a été fortement boostée par le concours « avec Cassiopée fais ce qu’il te plaît » de Marie Claire idées. L’objectif était de transformer la robe d’origine et d’en faire ce qu’on en voulait. Le modèle est toujours téléchargeable sur le site de Marie Claire. C’est un plan de coupe mais il est très facile de le redessiner sur du papier quadrillé. Plusieurs modèles différents et originaux ont été sélectionnés sur Instragram. C’est toujours agréable de voir les créations de chacune avec un modèle identique de base.

Pour ma part, j’ai choisi la microfibre noire sur laquelle j’ai rajouté des passepoils argent métallisé (Sylvie, si tu passes par ici, et oui encore du passepoil !). J’ai créé une ouverture sur le devant et posé des œillets. J’ai supprimé les fronces du dos pour les remplacer par des plis pour en diminuer le volume du bas. C’est une robe toute facile à faire et abordable aux débutantes. Super agréable à porter. Je vous laisse voir :

The passepoil !

L’ouverture sur le devant et les œillets. Avec une pince spéciale, ça va tout seul !

Et enfin le dos !

 

Pour la seconde, en microfibre bleu Klein, j’ai choisi la robe Luisa de Wear Lemonade. A l’automne, j’avais pris un abonnement de 3 mois aux patrons pdf. Cette formule permet de télécharger TOUS les patrons édités depuis le début. Donc je suis loin d’en voir le bout…..

Le tombé fluide de la microfibre correspond bien à ce type de robe. Concernant les modifications, j’ai coupé le bas dans le biais et j’ai ajouté des volants aux manches pour renforcer le mouvement. Cette robe aussi est accessible aux débutantes. Je trouve que le haut taille juste par rapport aux dimensions données dans le tableau des mesures. A refaire, je la couperais dans la taille supérieure. Les manches sont coupées dans le biais comme préconisé par la créatrice. Elles sont assez prés du corps. Sinon rien d’autre à ajouter sur ce modèle simple, vite cousu, mais qui fait son effet selon le choix du tissus.

En images, ça donne ça :

Mon beau volant, fini avec un roulotté à la surjeteuse

En attendant que le soleil revienne pour nous permettre de profiter de nouveau de la lumière et de l’éveil de la nature avec son explosion florale, je vous souhaite une belle semaine !

A très vite !

 

 

2 réponses
  1. senami
    senami dit :

    J’aime infiniment ta robe bleue… le tissu a l’air magnifique, et comme j’aime les froufrous, les manches sont parfaites. Le fait de les couper dans le biais change quelque chose ? j’admire ton roulotté à la surjeteuse, je n’en suis pas encore à ce stade, il me faut dompter la bête…
    bises
    senami

    Répondre
    • Isabelle
      Isabelle dit :

      Merci beaucoup Senami ! Vu qu’elles sont assez prés du corps ces manches, les couper dans le biais donne un peu d’aisance. Sans quoi ça serait serré je pense. Le roulotté à la surjeteuse est simple, il est fait avec 3 fils et on retire l’aiguille de gauche. Il ne s’agit pas d’une surjeteuse récente, elle au moins 10 ans ! Tes finitions de tee shirt sont géniales avec ta machine à dompter ! Chaque chose en son temps !….

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *